Skip to Content

Eric Morales

   Una clase excepcional …

 

El miércoles 30 de septiembre llegó al instituto un profesor investigador de una Universidad de los EEUU. Es un especialista de la cultura latinoamericana y nos habló de la latinidad. ¡Qué hombre tan apasionado ¡ ¡Como habla!

Aprendimos unas definiciones de un latino, un mestizo, un latinoamericano y un chicano. Nos explicó unas palabras como “orale” , “mande usted” para mostrarnos la variedad lingüística del español.

Luego, nos habló de él : es un mestizo ( tiene culturas mezcladas : mexicano, norteamericano e indígena). Habla inglés, español , francés y un poco de tahitiano.

Está en Tahití para su tesis sobre el “ori Tahiti y su mundialización” y participó en el Heiva 2015 con Tamarii Papeari.

Su mayor consejo es que aprovechemos la vida viajando, descubriendo otras culturas, participando, gritando, mezclándonos con otras sociedades… Nos dio un ejemplo con un grito tremendo que nadie quiso imitar … ¡Orale!

Terminamos con agua de horchata , una bebida mexicana muy original.

 

Curso de 1L LVA español

 

Reacciones :

-Era interesante conocerle y descubrir lo que es la latinidad. Pensaba que iba a hablar de su tesis y sus investigaciones pero no fue así. Me gustó escucharle y era fácil entenderle.

- Me encantó. Era entusiasta y reinaba un buen ambiente.

T°S2

-Lo encontré muy “cool”. Nos habló de sus orígenes y nos aprendió la palabra “orale”.

-Me gustó ver a ese hombre tan sonriente, divertido y amable. Me sorprendió su grito y sus orígenes mayas y aztecas.

-Me gustaría tener un profe como él, dinámico y divertido. Me apeteció escuharle.

- Lo encontré interesante y el agua de horchata riquísimo.

-No comprendí todo sino lo esencial. Recuerdo su invitación a APROVECHAR la vida .

                           1°L

 

RECETA del agua de horchata, una bebida refrescante.

 

-1/2 taza de azúcar, de avena y de almendras

-2 tazas de leche

-1 cucharada de vainilla

-1 cucharada de canela molida

-agua fresca

 

Mezclar todos los ingredientes en una licuadora (2mn) , dejar reposar unas horas y añadir el agua fresco a su gusto antes de beber.

 

Fichier attachéTaille
w4.JPG60.71 Ko

Le Mexique à l'honneur!

Le Mexique à l'honneur!

Les élèves de Seconde du lycée exposent leurs travaux sur le Mexique toute la semaine, du 24 au 28 Octobre. Leurs travaux reflètent la richesse de l'expression et la créativité des élèves par la diversité des thèmes abordés tels que la gastronomie, les fêtes, la géographie, l'histoire...
Un repas mexicain sera servi au refectoire le jeudi 27 Octobre afin de les maintenir dans l'ambiance.
Un grand bravo aux élèves pour leur investissement!

¡ Viva Mexico!

Los alumnos de Seconde exponen sus obras sobre Mexico a lo largo de la semana del 24 al 28 de Octubre. Sus obras reflejan la riqueza de la expresión y la creatividad de los alumnos por la diversidad de los temas abarcados tal como la gastronomía, la geografía, la historia...
Se servirá una comida mexicana en el refectorio el jueves 27 de Octubre para seguir con el tema.
¡Muchas gracias a los alumnos por su entusiasmo!

Sortie scolaire à l’Assemblée de Polynésie Française

Les deux classes de première S ont effectué, avec leurs professeurs de Sciences Physiques, une sortie scolaire à l’Assemblée de Polynésie Française à l’occasion de la fête de la Science.

Cette année, la fête de la Science organisée par l’association Prosciences était sous le signe des énergies renouvelables. Il y était question de développement durable, d’énergie solaire photovoltaïque, du transport de l’énergie électrique, de l’énergie tirée des océans, autant de thèmes faisant partie de leur programme de Sciences Physiques. Certains élèves ont aussi profité de la présence d’organismes comme l’institut Malardé ou Ifremer, pour recueillir des informations pouvant les aider dans l’élaboration de leur TPE.  Tous ont apprécié la diversité des stands proposés. La présentation de Teremiti, le drone marin autonome a particulièrement attiré leur attention. Ils ont également tous pu observer le soleil et les taches solaires à travers le solarscope installé dans le magnifique jardin de l’assemblée.
 

Productions écrites des élèves de 2G

Dans le cadre d'une tâche finale de séquence avec M. Pablo TEANINIURAITEMOANA, les élèves de seconde G devaient produire une lettre de demande de correspondance avec un jeune enfant, personnage fictif de textes étudiés en classe.

Un grand bravo à ces élèves !

Fichier attachéTaille
productions_écrites_anglais_2nde_g_2017.pdf2.95 Mo

Visite au marae Mahaiatea

 

Retour aux sources

 

 

Quand les latinistes s’improvisent archéologues en découvrant le passé…

 

En ce mardi 22 janvier 2019, les (élèves) latinistes du Lycée de Papara ont la chance de sortir en plein air. En vue d’une sortie culturelle, les élèves se rendent ainsi au site du marae de Mahaiatea. Mark Eddowes, un archéologue venu de Nouvelle-Zélande les accueille et leur relate l’histoire du marae.

 

 

Rencontre  avec  l’archéologue

 

Mark Eddowes est originaire de la Nouvelle-Zélande. Un jour, l’envie de voyager lui prend et il décide de s’arrêter à Tahiti. II découvre ainsi l’île et ses richesses, qui le poussent à en savoir plus. Alors, naît sa passion pour l’archéologie. On pourrait penser que M. Eddowes, travaillant dans le domaine de l’archéologie, serait un homme très fidèle aux sciences. Pourtant, il éprouve un respect extrême/si fort envers l’Histoire des sites anciens qu’il se refuse à déplacer un tiki ou encore des ossements, ce qui pourrait surprendre un  scientifique.

 

                                               

Une sortie au marae  ? Pourquoi ?

 

L’objectif de réaliser une sortie au site de Mahaiatea est bien sûr d’en découvrir plus sur notre passé, mais aussi de pouvoir faire un lien avec les civilisations antiques, gréco- latines. En effet, notre professeur Mme Panot a pu nous aider à faire des rapprochements entre la culture polynésienne et grecque Par exemple, les anciens polynésiens avaient des marae familiaux pour entretenir une bonne relation avec les morts, comme chez les Grecs, avec les mânes -l’esprit des ancêtres bienfaisants- et les lares -des esprits qu’ils devaient apaiser. De même, on peut voir un rapport en ce qui concerne l’architecture. Ils choisissaient différentes tailles de pierres afin de créer un effet d’optique, l’illusion que le marae était plus grand, plus haut qu’il était. Tout comme les architectes grecs, qui décidaient d’agencer les colonnes de telle sorte que le temple paraisse droit.

 

Quelques pensées, témoignages…

 

« Alors moi j’ai bien aimé cette sortie. Déjà

parce qu’on sortait du lycée, mais aussi car

ça m’a permis d’enrichir mes connaissances.

Aussi, j’ai passé un bon moment avec mes amies. »

 

 

Laetitia et Sarah, élèves latinistes en 1°L

 

 

« Malgré le fait qu’il faisait très chaud,

On a tout de même pu écouter Mark

et le suivre dans ses explications.

C’était très intéressant. »

Rahihere 1°ES2, Sarah et Vaiahinui 1°L, élèves latinistes

 

« Moi j’ai rencontré Ginger : l’amour de ma vie ! » 

 

 

 

 

 

 

Heihere, élève latiniste en 1°S1

 

 

Article rédigé par Laetitia Bailleux, élève latiniste en 1°L.

Fichier attachéTaille
Latin_-article_marae_BAILLEUX_L_(1).docx636.31 Ko
archéologue.png219.93 Ko
chat.png89.36 Ko
laeticia.png191.04 Ko
parapluie.png131.16 Ko


by Dr. Radut