Skip to Content

Publications des enseignants

RENCONTRE des SECONDES B

avec la ROMANCIERE POLYNESIENNE Célestine HITIURA VAITE,

le 15 octobre 2020

A BAS LES DISTANCES !

 

Grâce au savoir-faire de M. Sébastien CHAO et à l’équipe technique, à plus de 7000 km de distance, les élèves de Seconde B ont pu échanger avec l’auteur de Frangipanie que les jeunes avaient lu avec plaisir, touchés par le courage de Materena, par certaines situations émouvantes, amusés de trouver le langage très proche de celui qu’ils utilisent couramment. Ils avaient préparé un « tifaifai » de citations pour honorer Célestine, et des questions bien sûr.

Voici un petit compte-rendu, conçu avec l’aide d’une élève qui choisit l’anonymat :

« Ce que j’ai aimé chez Célestine, c’est sa patience ; elle était joyeuse aussi de nous voir, même s’il y avait un problème de connexion. Elle a répondu à toutes nos questions.

Elle nous a dit par exemple qu’elle a rencontré beaucoup de difficultés pour écrire sa trilogie, mais plus elle écrivait, et plus ça devenait rapide. Elle s’est inspirée de ce qu’elle a vécu, des personnes rencontrées, des gens de sa famille ; elle a dédicacé Frangipanier à sa fille et à sa filleule, pour leur faire ce cadeau. Elle a écrit en anglais, mais elle a contrôlé la traduction de M. Theureau, elle s’est même disputée avec lui au début, car elle voulait des mots tahitiens. Si elle réécrivait aujourd’hui l’histoire de Materena, elle ferait autrement, car elle a évolué. Elle écrit beaucoup, poésie, théâtre, études et articles, elle participe à des émissions de radio ; c’est son métier et sa passion.

Ce qui m’a marquée le plus, c’est sa réponse à notre question sur ce qui peut lui manquer, loin de Tahiti, en Australie ; elle a répondu : « la famille ». Je la comprends tout à fait.

Elle nous encourage à aller de l’avant, à écrire nous aussi. Elle reviendra bientôt à Tahiti et nous rendra peut-être visite. »

MERCI à ceux qui ont permis ces échanges en visio conférence,

aux jeunes qui ont été si réceptifs et curieux,

et à Célestine qui a su partager généreusement sa belle énergie !

 

F. Panot

 

 

 




TUPUNA TRANSIT : sortie au Musée / voyage dans le temps,

à la rencontre de la civilisation ma’ohi dans ses variations

le jeudi 24 septembre, les élèves de Première STMG2, et le jeudi 1 octobre 2020, les élèves de Seconde B et tous les latinistes du Lycée Le Gayic ont pu découvrir la très belle exposition consacrée à 80 objets emblématiques des différents archipels polynésiens et le parc du Musée de Tahiti : passionnante enquête en archéologie, ethnologie comparée, linguistique, ethnobotanique…. Ravis par la curiosité aiguisée et la bonne humeur de ces jeunes, M. Yuan et Mme Panot, leurs professeurs d’histoire-géographie, de français et latin, leur avaient concocté un parcours qui leur a permis de travailler par équipes et d’approfondir encore leurs connaissances.

Quelques mots d’ élèves :

« je prends tout en photos, car je vais les montrer à mes grands-parents qui ne sortent plus ! » - « ces tiki des Marquises, on voudrait les voir sur nos îles ! » - « bizarre : ces tikis sont très différents les uns des autres. » - « qu’est-ce que c’est ? – une massue, signe de prestige, avec des yeux tiki ! »- « Où est l’objet du chaman d’Alaska qui a un os polynésien ? » - «  Je connaissais Tupaia, mais pas Ma’i. »…………..

Merci à l’équipe du Musée, au Lycée qui a financé les transports.

 

 

 

 

 




Mardi 03 mars 2020:

Les élves de la section surf espoir se sont rendus à la présidence pour assister au discours du président Fritch qui annonçait solennellement que l'épreuve de surf aux jeux olympiques auraient bien lieu à Teahupoo.

 




12 décembre 2019:

Les élèves de la section surf accompagné par M. Cornillault, proviseur et la référente pédagogique, Marilyn Sue-Ahnne se sont rendus au village de Teahupoo.

M. Edouard Fritch, président du gouvernement a annoncé que l'épreuve de surf aux jeux olympiques 2024 auront lieu sur le spot mythique de Ava'e.

Cet évènement aura sans nul doute un formidable impact économique sur la Polynésie et sera suivi avec grand intérêt par tous les surfeurs du monde (entre autres).

Nous serons en tout cas "au premières loges".




21 novembre 2019:

Après le discours de Mme Bellorget, c’est, accompagné de la douce musique des élèves de Mme Narii que monsieur le proviseur a coupé la liane inaugurant ainsi la station de compostage du lycée.

Ce projet est le fruit d’un travail en partenariat et d’une volonté de multiplier les démarches écologiques.

Divers ateliers ont été mis en place toute la semaine pour sensibiliser nos élèves.




Le mercedi 22 janvier, les élèves de la section surf espoir se sont rendus à l'embouchure de la Papenoo pour une compétion de surf (et boogie s'ils le désiraient) inter-scolaire.

Accompané par M. Dezallai, référent EPS, ils ont brillé par leurs performances dans des conditions de houles convenables.




C'est après de longs mois de construction que le centre technique de Taharu'u va pouvoir enfin ouvrir ses portes.

Ce sera le nouveau "QG" de la FTS (Fédération tahitienne de surf), il y a un dortoir destiné à l'accueil de surfeurs étrangers ou locaux, et une salle d'entraînement pour (entre autre) les élèves de la section.

C'est d'ailleurs dans cette même salle qu'ils entreposent désormais leurs planches.

Il y a aussi une toute nouvelle tour, d'où les juges pourront noter les surfeurs lors des compétions et un terrain de beach-soccer.

Lionel Teihotu, président de la FTS

Ariihoe Tefaafana, surfeur originaire de Papara qui "s'amuse" au tableau

La tour destinée aux juge en arrière-plan et des élèves de la section sur le terrain de beach-soccer




Le 21 janvier 2020, les élèves de TBPMELC accompagnés par Mmes Huuti (prof de français) et Sue-Ahnne (professeure-documentaliste) se sont rendus au lycée hôtelier pour participer à la rencontre intermédiaire du défi lecture.

Ils ont ainsi pu être confronter à des élèves du lycée de Faaa et LHT sur la 1er oeuvre au programme: "Nouvelles à chute".

Des questions sont tirées au sort et par groupe de 10 élèves, ils cherchent les réponses dans le livre et gagnent des points s'ils répondent correctement dans un temps imparti.

C'est avec beaucoup de sérieux, de concentration et avec un esprit de cohésion que nos élèves remportent le 2e meilleur score à peu de points derrière les 1er.

Cette sortie nous a donné de plus l'occasion de revoir M. Mou Kam Tse, proviseur du lycée de Papara jusqu'à l'année précédente, qui nous a privilégié de sa présence pour une visite guidée de l'établissement.

Proviseur du LHT et ancien proviseur du lycée de papara, M. Mou Kam Tse




C'est avec grand plaisir et beaucoup d'intérêt que des élèves de secondes et de premières de Mmes Hélias, Panot et Yvon ont pu fénéficier de l'intervention de Paul Wamo, slameur originaire de Nouvelle-Calédonie.

Après avoir présenté ce qu'est le slam, ce jeune artiste engagé a proposé aux élèves  des jeux de mise en voix, des lectures de texte avec travail d'articulation, différentes formes d’expression orales artistique contemporaine ( slam, lecture performance, etc ) et projeté des vidéos de divers interprétations de slameurs.

Ces séances ludiques et différenciées ont sans aucun doute été apprécié par les élèves et les professeurs

 

 




Entraînés par Mmes Kischel et Panot, MM. Boulic, Lillet et Monod, les élèves de l’option Cinéma et de Spécialités Humanités Lettres et Philosophie ont assurément ouvert grand les yeux sur les réalités océaniennes, des Australes à Wallis et sur une mini fiction de Nouvelle Calédonie : « Rurutu, terre de ‘Umuai » (V Tetoofa et T Drion), « ‘A’a, la Joconde de la Polynésie » (C Baquet-Moreno), « Malama Tagata, la légende des hommes torches » (Navarro-Rovira), « Come to bac » (O Dufant).

De quoi nourrir la réflexion sur les cultures, sur leurs représentations proposées par des réalisateurs. Car l’appropriation de sa culture n’est pas sans susciter des questionnements, entre passé, présent et avenir. Sur la sellette aussi, les choix et les techniques de ces réalisateurs pour affuter notre regard sur le 7° art.

Merci aux organisateurs et créateurs du FIFO, au Lycée qui a financé le transport




 LES LATINISTES DU LYCEE TUIANU LE GAYIC sur les chemins des étoiles grâce

à l'association Prosciences

le 23 janvier 2020

VIVE LE LATIN qui mène si loin!

latin.jpg



La sélection s'est déroulée le mardi 04 juin à Taharuu avec des vagues très petites puis au lycée pour un entretien oral. Treize candidats (De Hiva-Oa, Raiatea, Moorea, Mahina, Taravao, Paea et Papara) se sont présentés, ils ont tous été recruté avec deux élèves "sous contrat" qui seront renvoyés au bout d'un trimestre si leur comportement n'est pas irréprochable! Une équipe de l'émission "Waaaves" était présente!




Le jeudi 09 et vendredi 10 mai, une trentaine de professeurs et de classes ont eu la chance de visionner des films du FIFO.

Un grand remerciement à Mareva Leu, organisatrice du FIFO qui a patiement projeté une dizaine de films documentaires tels que: Patutiki, Gurrumul, Les étoiles me suffisent, Aotearoa, 50 maohi chez les maoris, Artefact star...




Vahine Fierro, élève du lycée et de la section surf espoir de 2014 à 2017, championne du monde de surf 2017 a dédicacé une planche de surf. Kelly Slater avait lui aussi apposé sa signature sur cette planche faîte par Tinitua Bouteau (ancien élève de la section) pour son TPE (travaux personnel encadré).

 




Pour assurer une continuité entre la section surf du collège de Mahina et celle du lycée de Papara, les élèves de Mahina accompagné de deux encadrants se sont rendus au lycée le lundi 18 mars 2019.

Ils ont visité le lycée ainsi que l'internat puis l'infirmier, la CPE, le référent EPS, la référente pédagogique, la vice-présidente de la FTS et un coach de surf leurs ont présenté leurs rôles.

Après avoir déjeuné à la cantine ils se sont rendus au spot de Taharuu pour une "tag team" avec nos élèves.




Une intervenante de centre de lecture de Arue est intervenue au lycée le mardi 12 mars 2019. Un groupe de 2des en AP et les 2BPMELEC ont ainsi pu être informés sur la presse, les médias et le dessin de presse.

 

 




Du 20 janvier au 01 février 2019

Les classes de secondes et de 1CAP ont pu profiter de l'exposition "13/18 questions de justice" animée par des intervenants de la PJJ (protection judiciaire de la jeunesse) et accompagné par leurs professeurs d'EMC.




Témoignage d'élèves:

 

Les élèves en option CAV, en enseignement d'exploration, en littérature et société ainsi que les élèves de 1eL et les latinistes ont participé au FIFO. Ils ont assisté à 3 ateliers, écriture de scénario, 3D et montage.






by Dr. Radut